Créée en 2009 suite aux recherches de doctorat de deux jeunes chercheurs, la spin-off de l’EPFZ Climeworks souhaite agir concrètement sur la problématique du réchauffement climatique. Pour cela, la jeune entreprise a développé une technologie de pointe capable de capturer le CO2 émis dans l’air et de le stocker sous terre, en toute sécurité. Convaincue qu’il faut de l’ambition pour résoudre le défi de taille qu’est la protection du climat, Climeworks souhaite multiplier les partenariats afin de déployer à large échelle ses installations.

Récemment, le rapport du GIEC a chiffré la quantité de CO2 à retirer de l’atmosphère pour atteindre l’objectif de zéro émission nette. Au total, 10 milliards de tonnes doivent être enlevées de l’air. Climeworks a ainsi imaginé une solution innovante qui permet de capturer le CO2 et de le stocker sous terre, comme l’a détaillé Céline Olesen, Commercial Impact Manager au sein de l’entreprise, lors du dernier Event Smart Energy organisé fin août dernier à Sion.

Le CO2 est un gaz qui se diffuse très rapidement dans l’air. La technologie développée par Climeworks est un collecteur de la taille d’une voiture qui effectue le processus entier de captage de CO2. Celui-ci fonctionne en deux phases. Lors de l’absorption, l’air entre dans la machine et le CO2 est capturé par un filtre composé de matière spécifique et disposé au milieu du collecteur. La deuxième phase du processus correspond […]