Aucun standard de communication commun n’existe à ce jour pour l’intégration de dispositifs dans le smart grid. Le label SmartGridready et le standard EEBus devraient y remédier.

Les propriétaires d’installations photovoltaïques optimisent leur consommation propre grâce à leur pompe à chaleur: ils chauffent leur maison ou leur eau lorsque le soleil brille. D’autres charges flexibles, telles que les voitures électriques ou les batteries, peuvent être utilisées de la même manière. Un système de gestion de l’énergie commute alors ces flexibilités au sein de la maison en fonction de la situation. Certaines charges particulièrement flexibles adaptent leur puissance au courant injecté: les pompes à chaleur équipées d’onduleurs règlent leur puissance en continu, et les stations de recharge contrôlent tout aussi finement le courant destiné aux voitures électriques.

Il manque un standard

Mais ce qui n’existe pas encore, c’est un standard de communication commun grâce auquel un système de gestion d’énergie pourrait contrôler tous les appareils. Qui construit une maison ne peut pas combiner les appareils à volonté. Un intégrateur de système doit parcourir les listes des fabricants et vérifier quel système de gestion est […]