L’évolution de la qualité de la tension dans le réseau de distribution est déterminée par le type, le nombre, la puissance et l’utilisation des appareils et installations ainsi que par le dimensionnement du réseau. Dans le projet OptiQ, des aides et recommandations ont été développées afin de permettre la prise en compte de la qualité de la tension lors de la planification du réseau cible.

De nombreux gestionnaires de réseau sont confrontés à la tâche complexe de réaliser une planification efficace du réseau cible. Divers outils, méthodes et documentations ont été développés dans le cadre du projet OptiQ, soutenu par l’Office fédéral de l’énergie et Innosuisse (SCCER-FURIES), dans l’objectif de soutenir le lancement et la réalisation d’une planification du réseau cible. Les solutions élaborées tiennent compte non seulement du flux de puissance et de la rentabilité, mais aussi de l’expression des paramètres de qualité de la tension conformément à la norme EN 50160 [1]. La qualité de la tension, également appelée PQ (Power Quality), comprend entre autres les paramètres suivants: valeur efficace de la tension, tensions harmoniques, taux global de distorsion harmonique de la tension (THD U ), sévérité du papillotement de longue durée et déséquilibre de la tension d’alimentation. Les effets et l’évolution des paramètres PQ susmentionnés ainsi que de l’impédance du réseau dépendant de la fréquence (fNI) dans le réseau de distribution doivent être suffisamment pris en compte dans la planification […]